Lordon Euro copie
Photo blog de Frédéric Lordon

"Vive les vacances papi, tu me payes une glace ?
Six Euros le cornet a deux boules.
Six euros, c'est le budget journalier d'une famille roumaine, bulgare, lettone ou autre pays pauvre, membre de l'Europe.
L'Euro n'a donc pas la même valeur dans tous les pays. Il est donc facile de comprendre que cette monnaie unique est une arnaque économique, politique. Une machine de guerre entre les mains du plus fort pour bouffer le plus faible.
L'Europe n'a rien d'une démocratie. Elle est au contraire une dictature économique et donc politique dirigée par l'Allemagne à son profit.
En renonçant à quitter l'Euro, Tsipras (Syriza) va faire sombrer la Grèce dans la misère économique et dans la déroute politique.
Iglesias (Podemos) conduit les espagnols sur le même chemin. Mélenchon et Laurent veulent aussi rester dans l'Euro.
Quant à Hollande, il se met à genoux devant Merkel comme l'avait fait Daladier devant Hitler.
Un pays qui n'a pas sa propre planche à billets ne peut être libre d'élire démocratiquement ses dirigeant avec le pouvoir d'appliquer ce pourquoi ils ont été élus.
Frédéric LORDON, économiste et journaliste au MONDE DIPLOMATIQUE expose ici son point de vue.
Cette fois il s'agit d'un texte. Pas facile à lire mais pourtant lumineux.
Vous trouverez aussi les 400 commentaires qui agitent la cervelle.
A lire (2 fois) au calme en pesant chaque mot.