TAC-500Photo © Daniel Castets - REGARDS DU SPORT - TAC de Montereau

C'est pour le tuyau qu'ils assassinent.

" Ça craque de partout " . Le bateau est en train de couler doucement.
Sous la pression des sites internet alternatifs et des blogs, la vérité commence à être dite sur les vraies raisons de tout ce bordel.
Il aura fallu les assassinats du 13 Novembre pour que le couvercle de la marmite saute.
On savait que les armes de destruction massive étaient un gros mensonge des USA pour envahir l'Irak et exécuter Saddam Hussein.
On sait aujourd'hui que le bombardement des populations civiles par l'état Libyens est aussi un gros mensonge de la France pour bombarder la Libye et assassiner Mouammar kadhafi.
Et bien entendu les français ont été conditionnés (pardon, informés) pour gober la chose et approuver nos chefs de guerre.
Si si si, et d'ailleurs les sondages ont prouvé que les français étaient d'accord pour bombarder. Rigolez pas.
En effet, des responsables des services secrets français viennent de révéler le 20 Novembre dernier sur France Inter, que ce sont l'Arabie Saoudite et le Qatar qui ont créé de toutes pièces l'opposition armée à Bachar Al Assad. Opposition dite démocratique appelée "Printemps Arabe" mais aussi "Armée Syrienne Libre ".
Les USA et le caniche français ont bien entendu donné des armes à ces grands démocrates pour sois-disant défendre nos valeurs démocratiques occidentales. Tout cela promu dans les médias par les grands philosophes Bernard Kouchner et Bernard-Henri Levy.

Touchez pas au grisbi !
En réalité l'Arabie Saoudite et le Qatar ont profité d'une pénurie alimentaire pour déclencher la guerre civile en Syrie afin d'empêcher l'Iran et la Syrie de construire un gazoduc traversant l'Irak et la Syrie pour rejoindre la méditerranée et ainsi commercialiser le gaz vers le reste du monde.

Ce gazoduc remettait en cause le monopole de la commercialisation du gaz des états du golfe (et donc des alliés américains).
Après avoir éliminé les producteurs de pétrole qu'étaient la Libye et l'Irak, il n'était pas question de laisser faire un nouvel arrivant. Qui plus est un nouvel arrivant soucieux de son indépendance vis à vis des USA comme l'étaient Saddam Hussein et Kadhafi. Par contre des dictatures comme la Turquie, le Qatar et l'Arabie Saoudite sont les bienvenues.
Et bien entendu le petit caniche français (nos impôts) est allé lécher le cul du gros chien américain. Il parait que chez les chiens c'est un signe d'allégeance.
Ces responsables des services secrets français, mais aussi les journalistes (des vrais) Jacques Monin et Benoît Collombat apportent la confirmation que le gouvernement socialiste préfère défendre les intérêts des USA plutôt que ceux de la France.
C'est incroyable, c'est triste, c'est la dure réalité, mais ce n'est pas nouveau.
C'est là-dessous. Un petit document audio de 20 mn.

Des ex-agents s’expriment sur France Inter après les attenta