Thomas Guenole-500 copie
Capture d'écran. Thomas Guénolé, viré de RMC

Il a trop parlé. il sera licencié.
La Gouvernement a obtenu à la quasi unanimité du Parlement, l'instauration de l'Etat d'Urgence.
Ce n'est pas rien, surtout si l'objectif est de faire taire toute contestation de la part d'éventuels opposants à ses décisions.
La première décision est l'interdiction des manifestations sur la voie publique en Ile de France. Vous ne le saviez pas ?
Sachant que toutes les grosses manifestations syndicales se font à Paris, on voit le coup fourré.
Un exemple. Le Gouvernement socialiste vient de décider la destruction du comité d'entreprise d'EDF mis en place par les communistes et les gaullistes à la libération.
La manifestation prévue par les syndicats est donc interdite. Ce sont eux les terroristes ?
D'un côté nos gouvernants relayés par les grands journalistes à furoncles fessiers ne cessent de dire qu'il ne faut pas avoir peur et donc qu'il faut continuer à vivre comme avant, cela afin de ne point donner raison à Daech qui veut nous terroriser. De l'autre côté ces mêmes gouvernants font annuler toutes les grandes manifestations par peur des attentats.
Flamby voudrait foutre le bordel dans le pays qu'il ne s'y prendrait pas autrement. Manager la terreur, peut-être ?

Imaginons que tous les musulmans de France fassent une gigantesque manifestation pour fêter le Nouvel An en disant " Nous sommes français et voulons vivre selon les lois de la République".
Ça aurait de la gueule, non ?
Il ferait quoi Flamby, il interdirait la manifestation ?

Au lieu de faire disparaitre les photos ( la photo du gueuleton de Valls avec le Premier Ministre du Qatar a été purement et simplement supprimée), d'interdire les manifestations et de censurer ceux qui osent critiquer sa politique, le président ferait mieux de s'occuper concrètement des problèmes concrets.

Thomas GUÉNOLÉ viré de RMC sur ordre du Gouvernement.

Vous ne le saviez pas ? Les grands journalistes de la TV ne vous l'ont pas dit ?
Thomas Guénolé, politologue et professeur à Science Po Paris indique: " Ce qui est certain, c’est que la suppression de ma chronique relève de la conséquence d’une pression du ministère de l’Intérieur et de la police, mais surtout du ministère, exercée sur RMC. Ça porte un nom, ça s’appelle la censure ».
Thomas Guénolé demande une commission d'enquête sur l'intervention des forces de l'ordre au Ba' Ta, Clan.
On en est là aujourd'hui, en France. C'est du jamais vu depuis le régime de Pétain.
Vous trouverez
ici l'avant dernière vidéo de Thomas Guénolé.
La dernière, vous ne la trouverez pas sur Youtube. Virée.
Merci à RT de l'avoir publiée. C'est
ici
Cette affaire corrobore l'idée que le Gouvernement n'a pas fait son boulot depuis les attentats de Janvier, en fait, donné les ordres à la police d'arrêter les terroristes connus comme tels (signalés par la police turque).
Pourquoi ?