Petits oiseaux-500
Photo © Daniel Castets - REGARDS DU SPORT - miam miammm ….


Alouette gentille alouette…..
Allain Bougrain-Dubourg est journaliste, écrivain, producteur d'émission TV et même membre du Conseil Économique et Social (à 3800 €/mois), éditeur, etc ….
Il est aussi le patron de la LPO, Ligue de Protection des Oiseaux financée à 50% par nos impôts. Ça va bien pour lui, merci.
C'est la description qu'il donne de lui même sur
Wikipédia, encyclopédie américaine, régulièrement tenue à jour.
Le Roi des Oiseaux est donc intervenu à la pointe du jour le lundi 9 Novembre dans le jardin de Monsieur Dutouya (agriculteur landais) pour détruire son installation de chasse. Il n'était pas venu seul. Antenne 2 était la, aux ordres, pour couvrir l’événement et en rendre compte aux français. Il y avait moult photographes et aussi l'AFP pour diffuser à l'international.

Une première remarque s'impose.
Comment appelle-t-on un reportage monté de toute pièce par des journalistes qui en exploitent ensuite les images ?
Car hormis les quelques gros bras chargés de protéger le journaliste Bougrain-Dubourg, il n'y avait que des journalistes respectueux de l'éthique de la profession, affichée à tous les étages du CFJ. Ayant traîné mes guêtres dans cette vénérable maison, j'ai toujours entendu dire qu'un journaliste était fait pour rendre compte d'un événement au public. Pour l'informer de tous les événements afin qu'il puisse voter en toute connaissance de cause. La presse est qualifiée de quatrième pouvoir.
On ne m'a jamais dit que les journalistes devaient fabriquer l’événement.
Dans le langage journalistique, on appelle cela un
bidonnage, pratique illicite et honteuse qui fût utilisée pour faire sauter des gouvernements et déclencher des guerres.
J'espère que la CCIJP (Commission de la Carte d’Identité des Journalistes Professionnels) va leur retirer la carte de presse.


Les grands médias au secours du héros.
Dès le lendemain Mardi 10 Novembre, la mise à jour de la biographie du Roi des Oiseaux était faite sur Wikipédia:

" En novembre 2015, Allain Bougrain-Dubourg, accompagné de journalistes, mène une opération dans les Landes pour libérer des pinsons pris aux piège de braconniers, la chasse aux pinsons étant interdite. Les braconniers interviennent et agressent violemment Allain Bougrain-Dubourg et les journalistes, l'un des agresseurs, un homme armé d'une pelle et vêtu d'un slip a été l'objet de plusieurs détournements et photomontages humoristiques sur Internet. Les images de l'agression ont fait le tour du monde".

Dès le lendemain, toutes les chaînes de télévision diffusaient les images. Toutes les radios, les journaux nationaux et régionaux se sont saisis du communiqué de l'AFP. Tous ont raconté la même chose. Ils n'y étaient pas mais ils savaient. Mieux que ça, ils savaient la vérité.
Tous indiquèrent que le pauvre Allain Bougrain-Dubourg avait été accueilli à coups de pelle par le propriétaire des lieux. Que le grand Allain Bougrain-Dubourg avait délivré les pinsons.
Sur la 5, lors de l
'émission "c'est à vous", les grands journalistes à furoncle fessier se tordaient de rire en parlant du slip de monsieur Dutouya.
C'est évidant, le cul terreux ne mérite aucun respect.
Là, on mesure le fossé qui sépare l'oligarchie médiatique du vulgum pécus.
Là, on mesure le mépris des bobos des villes pour ces galeux des champs.
Le commando de journalistes violant une propriété privée, détruisant du matériel, est décrit comme la victime. Ce sont eux les gentils.
Quant à l'agriculteur, bien qu'en légitime défense, défendant son droit de propriété, il est l'agresseur. C'est lui le méchant.
Voilà un cas d'école d'une campagne mensongère qui vous donne envie de vomir.

Bien entendu, le même jour, Dame Ségolène (Ministre de l'Écologie), prompte comme l'éclair, apporte son soutien à ce pauvre Allain Bougrain-Dubourg.
Le Journal SUD-OUEST écrit: "la ministre de l’Écologie Ségolène Royal  a défendu le "travail magnifique" de la LPO. "Ce sont des militants de terrain qui sont au service de l'intérêt général. Ils ont déposé plainte et j'appuierai leur dépôt de plainte".
C'est nouveau. Il me semblait que la Constitution de notre République interdisait à l'Exécutif de faire pression sur le Judiciaire.
Notre République est basée sur le principe de la séparation des pouvoirs, non ?
C'est vrai qu'à quelques jours de la COP 21, il faut brasser de l'air. Il faut en brasser beaucoup car elle est très mal barrée la COP 21.
C'est vrai que dans trois semaines, le Parti Socialiste a besoin des écolos pour éviter le désastre aux élections régionales.
Ils sont prêts à tout pour garder le gâteau.

Et maintenant les faits:
Monsieur Dutouya serait un braconnier.
Mensonge. Les gendarmes se sont rendus sur les lieux pour sauver la vie au pauvre chéri (A B-D).
Ils n'ont constaté aucune infraction.
Mr Dutouya ne chassait pas le pinson, il chassait l'alouette des champs. Chasse parfaitement légale autorisée par arrêté préfectoral.
Pourtant Mr Dutouya a été traité de braconnier sur toutes les chaînes de TV et de radio et dans toute la presse.
Rendons justice au journal SUD-OUEST qui a rétabli la vérité dès le lendemain.
Rendons justice aussi à JJ Bourdin qui a donné la parole dès le lendemain au fils de Mr Dutouya.
Donc, Mr Dutouya n'est pas un braconnier.
Les grands journalistes à furoncle fessier sont donc des menteurs. Mais ça, il y a longtemps qu'on le savait.
Vont-ils faire un démenti pour que Mr Dutouya soit lavé du mensonge, de l'injure ?
Vous pouvez toujours vous gratter. Ces gens-là, Monsieur, ne se trompent jamais. Ces gens-là, Monsieur, méprisent le bouseux.
Si Mr Dutouya n'est pas un braconnier, c'est quoi l'arnaque ?
Pourquoi Mr Allain Bougrain-Dubourg ne s'est-il pas rendu à la pointe du jour dans le jardin de Mr Dutouya avec 2 ou 3 ornithologues reconnus (pour identifier l'oiseau), un huissier de justice (pour constater) et ensuite déposer une plainte pour infraction à la loi ? Sût été imparable et Mr Dutouya était imparablement crucifié par la justice.
Oui oui, pourquoi ?

La date de l'opération commando.
Elle est inhabituelle. Les ortolans migrent en Août et Septembre et le dernier bouquin d'Allain Bougrain-Dubourg n'était, à ce moment là, pas encore sorti des presses.
Il sera prêt début Octobre. Pas de bol, les palombes ne sont pas encore classées "espèce protégée" par Bruxelles. Donc impossible de faire un coup.
Restent les pinsons, succulents en brochette ou en omelette. Un plat de pauvre.
A Paris chez l'ami Allain, Porte Maillot, c'est le caviar que l'on déguste. Un met de riche.
Oui, pourquoi le Roi des Oiseaux n'a t-il pas choisi d'utiliser la solution la plus efficace ?
Tout simplement parce que là n'était pas le but recherché.
Le but recherché était de faire un gros coup de pub afin de lancer la promotion de son bouquin qui venait juste de sortir.


97827324717780-2747576
Au moment où j'écris ces lignes, il a déjà fait le tour de toutes les TV, et les radios et ça continue.
Il a bien choisi le bon moment, juste avant la COP 21.
Que les pinsons soient là ou pas, peu importe, l'important c'est de faire le buz pour faire le fric.
Et entre journalistes, on peut se rendre ce genre de petits services. Avec le pognon des contribuables, c'est top.


Peu importe le mensonge, peu importe les blessures, si Monsieur Allain BOUGRAIN-DUBOURG fait du fric.
Peu importe le mensonge, peu importe les blessures, si Dame Ségolène se fait de la pub.

La voilà l'arnaque.

J'allais oublier:
Sa grand-mère, âgée de 86 ans, a, quant à elle, été bousculée lors de cette altercation. "Tombée au sol", celle-ci se plaignait des flancs et a dû être conduite ce lundi aux urgences.
(SUD-OUEST du 10 Novembre).
Silence dans les médias.
Dame Ségolène va t-elle appuyer la plainte de Monsieur Dutouya pour violation de domicile, dégradation de bien d'autrui et agression ?
Attendons la réponse.


Les chasseurs du Sud-Ouest ont fait une proposition constructive:
Ils ont proposé que soit lancée une étude sur les pinsons et les
ortolans afin de démontrer, avec l'aide de spécialistes, si la population de ces oiseaux était en progression ou en régression.
Jusqu'ici ils ont toujours reçu une réponse négative de la LPO et du Gouvernement.
Une telle étude a pourtant été déjà faite sur ces 10 dernières années par le
GIFS à propos des palombes. C'est vrai qu'elle a démontré que, loin de décroître, la population des palombes augmentait.
Bien évidemment, quel que soit le résultat, les chasseurs tiendront compte du résultat. Ils n'ont aucun intérêt à la disparition de l'espèce.
A quelques jours de la COP 21, voilà une décision qui serait de nature à pacifier le Sud-Ouest mais aussi à protéger ces oiseaux.
Que dira Dame Ségolène ? Veut-elle savoir la vérité ?
Que dira la LPO, veut-elle savoir la vérité ?

Rajout:
Un "ornithologue" strasbourgeois me signale que les 11 millions de chats français, tuent 75 millions de petits oiseaux chaque année en France (comparé aux 30 milles par les sois-disants braconniers landais).
ici
Bouffons les chats !
;-)

Il me signale aussi que le Roi des Oiseaux a la protection sélective.
ici

En résumé, l'important est d'être du bon côté du manche.